Impensable ? Et pourtant…

Le 13 novembre dernier, Arte nous alertait sur « la guerre du camembert ». Une guerre désormais ouverte entre les grands groupes laitiers qui souhaitent faire estampiller AOC du fromage au lait « thermisé » et les petits producteurs qui défendent le lait cru de nos régions !

Le 26 décembre, France 3 reprend le flambeau avec « Ces fromages qu’on assassine ». Un tour de France et de ses voisins qui brosse un état des lieux alertant. La pression des grands groupes laitiers, la prochaine disparation de fromages ancestraux faute de repreneurs, la menace sur toute une filière économique de l’éleveur de vaches à l’affineur du quartier.

Mais comme le montrait le documentaire, tout n’est pas perdu. Tant qu’il y aura des résistants pour acheter des fromages au lait cru, les petits artisans arriveront à survivre.

Alors pour participer moi aussi à la défense ce fleuron bien français, désormais je me méfie des étiquettes. Je vérifie bien la mention « au lait cru » quand j’achète du fromage. Attention aux surprises ! Ce sont parfois les marques des distributeurs qui les commercialisent en lieu et place des grandes marques.