Avez-vous vu cette campagne de pub de E. Leclerc ?

Enfin, campagne du pub ou lobbying ?
Je m’interroge puisque distributeurs et industriels sont sur des charbons ardents avec la renégociation de la Loi Galland. Le débat est ouvert et vaste. Il y a la hausse des matières premières, la défense des marges de chaque acteur, le système très particulier des marges arrières… et au milieu le fameux « pouvoir d’achat des Français ».

Revenons juste un instant sur l’affiche en elle-même. Avez-vous remarqué que le paquet de Brossard est le brownie mais en « Format Géant » ? Est-ce à dire que Monsieur Leclerc embrouille subtilement le consommateur en mélangeant les termes « référence » et « marque »… Je vous laisse franchir le pas.

Au passage, allez donc voir le classement des 500 plus grandes fortunes de France sur Challenges. A titre d’exemple, on trouve :
N°2 : Gérard Mulliez – Auchan
n°3 : Liliane Bettancourt – L’Oréal
N°4 : François Pinault – PPR
N°10 : Roger Halley – Carrefour
N° 17 : Emmanuel Besnier – Lactalis
N°36 : Carrefour encore…

No comment…