Vous rentrez d’une réunion : 40 nouveaux mails à traiter. Pour les vacances encore pire : 200, 300, 500… Qui n’a jamais rêvé de couper sa boite mail au moins quelques heures ?

Des entreprises américaines ont compris la nécessité pour leurs équipes de déconnecter. Alors le vendredi, c’est désormais « free e-mail ». L’objectif est d’alléger les boites mails et de faciliter les contacts directs en téléphonant ou en allant voir les gens.

L’institut d’études américain International Data Corporation estime qu’un cadre reçoit en moyenne près de 150 courriels par jour. A l’échelle de la planète, environ 97 milliards de mails s’échangent quotidiennement, contre 15 milliards en 2000 ! 40% sont des mails internes, 18% des alertes automatiques et 42% des emails non sollicités (spam).

D’après la direction des entreprises tests, le « Friday free e-mail » a permis de réduire le volume des mails de 75% !

Un premier essai vendredi prochain ?

Source : APEC.