Voilà un article qui fait froid dans le dos : Bloguer tue !

Trop de stress, trop de pression, trop de café… Relativisons ! Au final, l’article fait plutôt sourire. Il se fonde uniquement sur des exemples américains, donc un peu lointains pour les vérifier.

Néanmoins, la fin de l’article touche sans la creuser une question intéressante : la production de l’information en flux continu et la pression d’être à la page en permanence.

C’est sans doute le changement le plus notable que les nouvelles technologies ont apporté au 21ème siècle. Nous sommes sans cesse collés à nos téléphones, nos mails, nos rubriques Actualités, nos flux RSS, nos blogs… pour générer et /ou absorber des informations qui seront périmées dans les prochaines heures voire les prochaines minutes. Une étude de l’IDC publie à ce sujet des chiffres vertigineux !
– en 2006, 161 exabits d’informations numériques ont été créées et copiées c’est-à-dire trois millions de fois le volume d’informations contenus dans l’ensemble des livres jamais écrits.
– le volume d’informations disponibles dans le monde sera multiplié par six chaque année entre 2006 et 2010.
– les images forment la part la plus importante de ces informations avec plus d’un milliard d’appareils dans le monde, de l’appareil photo au téléphone en passant par l’instrumentation médicale et les caméras de sécurité.

Voilà qui ne va pas rassurer les blogueurs déjà stressés 🙂