L’UFC Que-choisir dénonce une nouvelle fois les mauvaises pratiques des commerçants. Des cybermarchands pratiqueraient des faux prix barrés affichant des remises extraordinaires calculées sur un prix de base qui est… introuvable. Pour lire l’article, cliquez là.

Ce qui m’a le plus étonnée dans l’article c’est de découvrir le vide législatif en la matière. La législation des prix barrés est encadrée dans la vie réelle. Les boutiques doivent préciser la référence de leur prix de base. Par contre, rien de tel pour Internet. C’est assez incroyable ! J’imagine que la loi est trop précise et complexe pour être tout simplement adaptée au contexte de l’achat en ligne. C’est bien dommage car en attendant, c’est le consommateur qui en fait les frais !

Conclusion : il faut bien prendre son temps quand on achète sur Internet, comparer sans cesse, sortir sa calculatrice et ne pas succomber aux sirènes des bannières promotionnelles. Pas très réaliste non ?