La durée de vie d’un téléphone portable est de plus en plus courte. Et que faisons-nous de nos vieux appareils ?

Nokia, le fabricant finlandais, s’est penché sur la question.

D’après une étude réalisée 13 pays (France non inclue) sur 6 500 détenteurs de portable :
– 3 % recyclent
– 44 % stockent leur vieil appareil en cas de besoin
– 4 % le jettent à la poubelle.
– les autres donnent ou revendent leur appareil

L’étude de Nokia estime une économie de 240 000 tonnes de matières premières et une réduction des gaz à effet de serre équivalente au retrait de 4 millions de voitures de la circulation, si chacun des trois milliards de propriétaires de téléphones mobiles au monde retournaient au moins un seul appareil.

Nokia a décidé de réagir en lançant une campagne pour inviter les consommateurs à recycler leurs vieux appareils via leurs points de vente.

Personnellement, je fais partie des 44% qui gardent leur appareil. Par réflexe de conservation (on ne sait jamais, ça peut servir….) mais aussi parce que j’ai toujours changé de téléphone via un programme de fidélité. Résultat, tout est fait par correspondance. Comme je ne passe pas en magasin, je n’ai pas le réflexe d’aller emmener l’ancien « à la casse ». Je trouve donc l’initiative de Nokia intéressante et je vais sûrement participer à leur campagne.

Je me pose juste une question : quid des chargeurs ? Vont-ils être recyclés aussi ?

Nokia