D’après le Journal du Dimanche (JDD), Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, va mettre en place une nouvelle taxe pour inciter les consommateurs à préserver l’environnement. Il s’agit de la taxe pique-nique.

L’initiative n’est pas nouvelle. Elle est directement inspirée par la Belgique où la taxe pique-nique est entrée en vigueur le 1er juillet 2007. Elle consiste à taxer jusqu’à 20% les produits jetables en plastique comme les couverts en plastiques, les sacs plastiques, les films d’emballage…

En France, le dispositif n’est pas encore défini mais la liste des produits pourrait s’étendre aux briquets, rasoirs, adhésifs… selon l’article du JDD.

Dans le même temps, le gouvernement prépare un système de bonus-malus qui sera appliqué aux ordinateurs, lave-linge, réfrigérateurs, téléviseurs, pneumatiques, ampoules électriques, etc. Cette extension du système bonus-malus pour les véhicules fait suite aux accords du Grenelle de l’environnement. (source)

Reste à voir les résultats de ces initiatives.
L’article du JDD ne précise pas si la taxe pique-nique a été un succès en Belgique. D’ailleurs comment définir un taux de succès ? Une collecte faible ? Une baisse des ventes des produits concernés ?
Quant au système bonus-malus, on sait qu’il a fait exploser les ventes de 4×4, les consommateurs ayant anticipé leur achat avant l’entrée en vigueur de la taxe…

[Complément] En interview hier sur RTL, Jean-Louis Borloo a confirmé la taxe pique-nique (0,90 centime d’euros par produit) mais a refusé de donner la liste des produits concernés par le système de bonus-malus. A priori pour éviter l’effet d’anticipation… Pour écouter l’interview, c’est ici.

A lire aussi sur CALYO :
Les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés… bientôt taxés ?