Je suis régulièrement affolée par la quantité de déchets que les compotes en gourdes génèrent. 600 000 gourdes jetées en France par an !  Et même si nous orientons les enfants vers d’autres choses, difficile de faire complètement l’impasse sur les gourdes…

J’ai d’abord cherché à recycler les compotes en gourdes
En 2 clics de recherche : bonne nouvelle ! La marque Materne a créé un programme de recyclage avec Terra Cycle grâce à des bénévoles organisés en brigade de recyclage.
Mais aussi mauvaise nouvelle. Malgré 600 points de collecte en France, je n’avais rien de pratique à côté de chez moi. Et il est impossible de créer une nouvelle collecte.
Dommage !

Il m’est resté l’idée d’une gourde réutilisable.

Mais je ne trouvais rien dans les magasins. Et par hasard, lors d’un apéritif, des copains nous font découvrir une marque suisse Squiz.co qu’ils ont essayé. Génial ! Dès le lendemain, une commande en quelques clics. Deux jours après, les gourdes étaient dans la boite aux lettres. Livrées dans une pochette de rangement à conserver. Top !

Le test est une réussite, les enfants ont adoré les animaux mignons et colorés !


Les gourdes sont faciles à remplir, à nettoyer et à ranger. Autre avantage : nous pouvons leur donner des compotes 100% bio préparées maison ou achetées selon la saison.

Évidemment, les enfants sont accros aussi à cause de l’effet nouveauté. A suivre sur plusieurs semaines 😏

Et côté parents, il y a un peu d’apprentissage pour remplir rapidement la gourde. Une technique à prendre. Pas de fuite par le bas jusqu’à présent : les zips façon sacs de congélation sont efficaces.

D’après la notice, une gourde Squiz peut être utilisée 50 fois. 

Les infos pratiques
3 gourdes Squiz.co : 14,90 euros + 1,90 euros de frais de port (lettre simple)
Programme recyclage Materne – TerraCycle : trouver un point de collecte proche de chez vous
Et la superbe infographie d’Idécologie sur la cata écologique des gourdes…

Le hasard a voulu qu’au même moment, Idécologie mette en avant exactement cette marque. Avec un code promo que nous avons relayé sur notre page Facebook. En avez-vous profité pour tester ?

[UPDATE du 30 mars] 
Suite à l’article, Squiz nous a gentiment envoyé des informations complémentaires sur ce marché des gourdes jetables. Je cite :

– Le chiffre de 600.000 [gourdes jetées par an] date de 2014 et concerne le seul marché français. Il est certainement aujourd’hui plus important.

– En ce qui concerne les déchets économisés par Squiz, nous parlons de 100 tonnes depuis notre création en 2014, c’est une goutte d’eau dans l’océan mais c’est déjà ça…

– Une petite précision (…) sur le programme de recyclage : Terracycle organise des « brigades de compote » pour collecter les compotes jetables (dans les écoles etc.) MAIS en réalité, ces gourdes sont extrêmement complexes à recycler pour 2 raisons : les résidus alimentaires très difficiles à laver, et leur composition bi-matière (aluminium + plastique). Du coup, il n’existe qu’une seule usine capable de les revaloriser, et elle est en Angleterre. Autrement dit, toutes les gourdes ne font pas le voyage jusque là-bas, et pour celles qui le font, l’impact carbone du recyclage n’est pas terrible…

Capital/M6 a expliqué tout cela dans son reportage sur Le Gaspillage des Emballages diffusé le 8 février 2015.

C.