Ma prise de conscience minimaliste a commencé il y a trois ans. Même sans trop acheter de vêtements, je ne jetais rien ou presque. Résultat : des armoires encombrées. 

Cette semaine, je suis passée à l’action et j’ai accéléré la démarche minimaliste. A la fin du tri, j’ai déposé 25 kg de linge au Secours Populaire 😲 !

 Comment faire le tri de sa garde-robe ? 
 
1ère étape
Eliminer les vêtements trop petits ou trop grands, ceux qui ne sont vraiment plus à la mode ou trop usés.

2ème étape
Traquer les vêtements « futiles », ceux qui ne sont portés qu’une fois dans la saison (et encore) ou les vêtements « sentimentaux ».

3ème étape  
Réfléchir à des tenues complètes et me fixer des objectifs. 8 tenues maximum pour le travail, 3 pour le soir et les week-ends. 

A chaque changement de saison, je recommence ces trois étapes. Évidement, les premiers tris prennent du temps. Et puis, une fois le rythme lancé, le tri devient de plus en plus simple et rapide. Cette semaine, je me suis délestée sans aucun souci ni regret.

Et bien sûr, pas de vêtements à la poubelle ! Notre article Une nouvelle vie pour les vêtements vous donnent plein d’astuces pour les recycler. 

Pourquoi passer à un dressing minimalisme ? 
Arrêter de sur-consommer et donc de sur-jeter
Aujourd’hui, 85% des vêtements finissent dans une poubelle classique soit 12 kg de linge par Français par an
Et puis, l’industrie du textile est loin d’être écologique ou éthique : pesticides et toxines dans les vêtements, sur-consommation d’eau dans les champs de coton, contamination des rivières, travail des enfants, etc.
Désormais, je préfère acheter peu mais investir dans des vêtements de qualité, autant que possible en coton bio avec des procédés de fabrication éthiques.

Ranger plus facilement : fini d’avoir des vêtements traînant un peu partout portés une fois en attendant d‘être reportés un jour. Et puis nos armoires sont allégées, c’est tellement plus agréable et zen.

Choisir plus vite sa tenue du matin. Je visualise mieux mes tenues et je n’ai plus le syndrome « je n’ai plus rien à me mettre ». 

Dressing C. 

Tadaaaa ! Vous le voyez, j’ai plus que 8 vêtements, sans compter ceux dans la panière de linge sale 😉 
En revanche, j’ai composé les ensemble pantalon ou robe / haut / gilet ou veste pour la mi-saison. Ainsi, je n’ai que les vêtements utiles. J’ai appliqué ce principe pour les tenues de travail, celles de la maison et celles pour les vacances d’été. 

3 tenues pour la maison 
+ 4 pyjamas  (c’est encore trop !)

5 tenues vacances été










 
8 tenues pour le travail

Dressing des enfants : objectif 8 tenues

De ce côté, encore des efforts à faire car les enfants sont très gâtés. Mes achats sont donc ciblés au maximum. Je liste les tenues de la saison et je n’achète que ce qui manque pour avoir des tenues complètes, ni plus ni moins.

Je n’achète jamais à l’avance même en soldes ou promos. J‘ai trop peur d’acheter inutilement.
 
Dressing de Monsieur

Finalement, c’est lui le minimaliste de la première heure ! 8 chemises, 3 costumes, 5 jeans / pantalons, 5 tee-shirts. Simple et efficace 😉

Mes inspirations