Je vous donne un exemple pour nos vacances de 2 semaines qui se font en location donc beaucoup de repas à la maison.
Côté courses, nous privilégions au maximum les produits locaux et de saison : marché, commerçants, vente en direct chez les producteurs, à la ferme… Comme nous avons le temps de flâner, c’est l’occasion de (re)découvrir la qualité à petits prix. Il y plein d’autres avantages à privilégier la consommation locale :
  • réduire son empreinte carbone (J’ai calculé mon jour du dépassement…)
  • une meilleure qualité gustative : moins de transports, découverte de nouvelles variétés
  • contribuer à l’économie locale : l’argent dépensé restera dans la région et contribuera vraiment à son développement
  • Limiter les emballages en venant avec nos propres contenants et sacs. Rien ne vaut le bouche à oreille pour identifier les bonnes adresses. Renseignez-vous avant de partir : proches, forums, groupes Facebook…
panier légume fruit
Source : locavor.fr
Quand nous ne sommes pas à l’hôtel, nous prévoyons toujours un ou deux sacs d’épicerie en complément. Emmener cette épicerie nous évite d’acheter sur place au prix fort, dans des sur-emballages puis de se retrouver avec des doublons au retour des vacances. Cela permet aussi d’éviter de trop acheter en supermarché n’y a pas d’épicerie vrac /bio dans les environs
  • Sel / Gros sel / Poivre / épices (herbes, gingembre, sel de céleri, herbes de Provence)
  • Huile olive / Vinaigre
  • Sucre / Farine – dans des petits bocaux pour avoir la juste quantité
  • Tisanes et thé en vrac avec la boule réutilisable, chocolat, céréales
  • Des pâtes, du riz
  • Liquide vaisselle / Lessive (dans 2 contenants de 250 mL gardés pour l’occasion)
  • Éponge / Torchons / Lingettes essuie tout / Serviettes de table
  • 1 ou 2 sacs poubelles
  • 1 savon mains solide
  • Tire bouchon / Ouvre boîte / 1 couteau cuisine
  • Sacs de courses / Tote Bag / Bocaux / Boites hermétiques
  • Allumettes
  • Papier WC
Quand nous allons au restaurant, nous privilégions les adresses travaillant des produits frais, locaux et de saison. Nous ramenons les restes quand il y en a, moins de gaspillage et des « économies. »

Et bien sûr, nous continuons à faire les menus de la semaine, enfin généralement plutôt sur 2 ou 3 jours. Ainsi, nous limitons les restes et nous achetons la juste quantité ! Très pratique en fin de séjour pour un frigo vide.

Bon appétit ! Et à demain pour le défi n°4 !
ps : bien sûr, c’est peu adapté pour des vacances en ville ou dans des régions peu agricoles.