Des parcs, des forêts, des plages, des aires d’autoroute littéralement transformés en décharge à la fin de la journée… Ce n’est pas à quoi on rêve lorsque l’on part en vacances. Nous sommes tous acteurs ! 
img_7152-3

 

[Défi n*5 : je réduis, je recycle, je ramasse !]

[Je réduis] Le « meilleur » déchet est celui qui n’existe pas. En vacances, on résiste donc à la tentation de la vaisselle jetable et des emballages soi-disant plus pratiques en déplacement. On mise sur la vraie vaisselle, gourde pour l’eau et / ou pour les compotes, serviettes en tissu, torchons, boîtes hermétiques, bocaux, etc. Tellement plus joli ! 

[Je recycle] Pour les déchets restants malgré tout, comme à la maison, le réflexe du tri est important. Pensez à vous renseigner sur les modalités et lieux de tri de la commune de vos vacances. Elles peuvent être différentes de chez vous. Demandez également autour de vous si des composteurs sont disponibles. Ou plus simplement des voisins avec des poules, une ferme… C’est une bonne occasion de valoriser les déchets compostables (pain dur, épluchures, restes de repas).

[Je ramasse] Bien sûr, après une journée de balade, retour à la maison avec ses déchets pour bien les trier. 

Rien n’empêche également de ramener ceux des autres… Beaucoup d’initiatives collectives se développent dans ce sens comme « Run éco team« , « 1 déchet par jour, 1 piece of rubbish« . L’objectif est de préserver la Nature. Un geste important à partager entre amis ou famille pendant vos vacances !