C’est l’information phare il y a un mois quasiment jour pour jour. La totalité des ressources de la Terre a été consommée le 1er août 2018 2 août 2017 ! Ce jour du dépassement est en accélération constante : 19 août en 2014, 13 août en 2015, 8 août en 2016…
L’occasion de s’interroger sur son mode de vie.

J’ai justement trouvé un simulateur intéressant et bien fait. Il est en version bêta et en anglais, réalisé par l’ONG : The Global FootPrint Network Le résultat du test a été un choc : malgré les efforts dont je vous parle sur C.A.L.Y.O., mon empreinte écologique est le 1er juin !!!

C’est tout de même mieux que la moyenne française du 3 mai. Soit l’équivalent de 3 Terres si toute la population mondiale vivait comme la France… 

J’ai simulé plusieurs autres réponses pour voir les économies possibles et leur impact en jours.

Transports
Voiture : 100 km par semaine = 12 jours (même avec notre voiture hybride et ses 4,3L / 100)
Avion : 3h par an = 5 jours
Une motivation supplémentaire pour limiter les destinations vacances et me remettre au véo. 

Produits venant des animaux: manger un mélange de tous les types de viande / œufs / poissons et produits laitiers répartis sur la semaine soit maximum 2 fois pour chaque type de produit = 15 jours d’économies !

Achat local : là j’avoue mon score est faible. Nous mangeons majoritairement français et bio mais pas forcément local (rayon de 200 km max)… alors que d’augmenter de 25 à 90% sa part de produits locaux permet d’économiser 55 jours !Le message est clair : notre prochain défi sera de trouver une AMAP et optimiser les cultures sur le balcon !!

 

En bonus, cette très chouette infographie pour comprendre le changement de nos modes de vie et leur impact pour la planète

[Edit du 5 mai 2018] : nouveau calcul après les efforts des 6 derniers mois, mon jour du dépassement a reculé au 15 août ! Mes efforts et aussi, notre nouveau logement, beaucoup mieux isolé.

[Edit du 9 mai 2019]: j’ai testé un autre calculateur plus accessible (en français) même si les prix sont en francs suisses. Il a le mérite de balayer tous les postes d’achat et de faire apparaitre également le poids des dépenses de collectivité. Je consomme 1,4 planète. A améliorer : réduire encore et toujours la part de la voiture, et manger encore moins de produits animaux.

C.