Je dédicace cet article à ma mamie, qui n’est plus là pour le lire mais à qui je pense souvent.

Ma mamie appartient à la génération qui a connu la seconde guerre mondiale. C’est dans ce contexte qu’elle est devenue économe et autonome.

Lorsque j’étais enfant, ado et même jeune adulte, je trouvais certaines manies de ma mamie étranges. Aujourd’hui, je suis convaincue qu’elle avait raison et je la retrouve dans beaucoup de mes gestes quotidiens :

Faire son potager : c’est un vrai plaisir de manger ce que l’on a fait pousser. Le goût des tomates Cœur de bœuf, des échalotes, des fraises et de la ciboulette du jardin de mamie m’ont poussée à cultiver mon potager (pour l’instant, j’ai surtout misé sur les tomates : 25kg en 2017).

Cuisiner maison : c’est tellement meilleur ! Qui plus est lorsque l’on utilise ce qui vient de son jardin. Je n’ai pas encore osé me lancer dans les confitures, pour lesquelles ma mamie excellait.

Stop au gaspillage alimentaire : comme ma mamie, je fais attention à acheter ce dont j’ai besoin, à cuisiner la bonne quantité et à conserver les restes pour le repas suivant.

Donner au compost et aux poules : pelures de fruits et légumes, feuilles de salades trop abîmées… Que de bonnes choses pour le compost ! Et pour les poules, on garde les croûtes de fromage et les restes de viande et poisson. Je n’ai pas encore la chance d’avoir mes propres poules (et les bons œufs qui vont avec) mais je vais nourrir celles des voisins 😉.

Réutiliser : je me revois ébahie face à ses étagères remplies de pots vides (de fromage blanc ou de margarine). Mais cela m’était bien utile lorsque je repartais de chez elle le sac plein de compotes maison ou de fruits. Aujourd’hui, j’accumule peu de pot vides en plastique (car je n’en n’achète plus) mais je réutilise mes Tupperwares et bocaux pour faire mes courses, conserver mes aliments ou les emporter en voyage.

Économiser l’eau et l’électricité : non non ce n’est pas de la radinerie de faire attention à ses factures, mais un acte engagé pour la préservation de notre belle planète ! Alors comme ma mamie, j’ai installé un seau sous mon évier pour récupérer l’eau que je réutilise pour arroser mon jardin (extrêmement pratique en période de canicule, lorsque l’eau est rationnée).

Merci mamie pour ce que tu m’as transmis.














J.