Noël, c’est la période de l’abondance, des repas gargantuesques, de la surconsommation, des montagnes d’emballages…
Comment profiter des fêtes en restant fidèles à nos valeurs (écologie, zéro déchet, minimalisme) ? 


Le sapin de Noël

Pour J c’est facile : pas d’enfant, pas de sapin 😉

Chez C., le sapin artificiel est en place depuis 5 ans maintenant. Nous sommes souvent absents pendant les vacances et nous retrouvions à chaque le sapin en triste état à notre retour.
Cette année, j’ai beaucoup lu de pour ou contre le sapin artificiel. Visiblement, nous avons fait le mauvais choix ! Au moins, nous l’utilisons plus que la moyenne, cela rentabilise son mauvais impact écologique… On verra comment mieux faire les prochaines années.

Le calendrier de l’avant

Un des grands regrets de J (et son compagnon) cette année : fini le calendrier Kinder ! Et oui, après le passage au zéro déchet en janvier dernier, on ne pouvait quand même pas finir l’année comme ça… Pour l’année prochaine, il faut que je fasse comme C : un calendrier maison !

Et oui, ici c’est calendrier maison ! Le choix s’est imposé parce que mes enfants aiment peu le chocolat et aussi parce que je n’aime pas acheter des confiseries / chocolats de faible qualité… 
Il y a 4 ans, j’ai donc investi dans un joli sapin en bois à tiroir dont le contenu est entièrement personnalisable : confiseries, tickets de manège, gommettes, tampons, prières… Et depuis l’année dernière, je me suis lancée dans la confection maison des boîtes. Cette année, nous avons recyclé les tubes de papier toilettes ! (merci les tutos sur Pinterest) Côté fournitures, peu d’achat : il restait suffisamment de stock en gommettes / masking tape de l’année dernier.
En contenu, j’ai opté pour des albums Panini. Les enfants ont adoré le concept. Ils attendent chaque jour leur image avec impatience.

Les cadeaux

Chez J, on a privilégié :
– les cadeaux immatériels : atelier de caséologie (qui est au fromage ce que l’œnologie est au vin), places de spectacle et des arbres à planter avec Reforest’Action
– les cadeaux en bouteilles en verre : vin et huile d’argan (pour le corps, le visage, les cheveux)
– les cadeaux qui incitent à réduire ses déchets : carrés démaquillant lavables Fibao, oriculi, shampoing et déodorant solides, gourde en inox
– les cadeaux locaux : savons artisanaux fabriqués en Touraine et boxer fabriqué en France (pas facile à trouver sans être hors de prix ; ils en proposent chez Eminence)
– pour les enfants (ou leurs parents s’ils sont trop petits) : des livres
– et aussi quelques cadeaux « sur la liste au Père Noël » : certes pas zéro déchet, mais certains d’être utilisés 😊
Côté papier cadeau, ça sera de la récup et du papier journal, sans scotch (j’espère qu’on y arrivera).

Objectifs pour l’année prochaine :
Offrir des cadeaux « faits maison » ! Je m’étais dit en janvier dernier que pour Noël j’offrirais des cosmétiques maison… Mais j’en suis bien incapable 😜 Je pourrais offrir des yaourts maison, de la lessive ou de la poudre lave-vaisselle, mais ça manque de magie pour Noël !

Chez C., tout d’abord la liste des cadeaux s’est raccourcie. Fini les cadeaux entre frères et sœurs ! Décision familiale prise il y a quelques années. Trop de cadeaux, trop de gadgets. À la place, nous misons sur des chocolats de très bonne qualité réalisés par des artisans locaux. Peu mais mieux 😉 L’impact écologique du chocolat restant catastrophique, nous optons de plus en plus pour des confiseries, toujours chez les commerçants locaux.
Il reste quand même quelques cadeaux à faire ! Alors tout comme J., nous préférons les activités, les spectacles, les restaurants ou les voyages. Et en dernière minute, nous craquons lors du marché de Noël de notre ville. Nous faisons le plein de cadeaux à déguster ou cadeaux de créateurs. Ainsi, nous participons à la vie locale et notre argent profite à de petites structures qui ont un visage et non aux multi-nationales ! Autre avantage : pas besoin d’emballage supplémentaires, les jolies boites se suffisent à elles-mêmes.
 
Côté enfants, difficile ou presque d’éviter le Made in China pour les jouets. Nous privilégions au maximum le bois mais pas toujours simple avec les jouets type Lego, Playmobil, etc. Nous optons autant que possible pour des achats en magasin et réduire ainsi l’empreinte carbone.

Et toujours pour les enfants, afin d’éviter de se perdre en gadgets ou jouets inutiles, nous faisons aussi très souvent des cadeaux communs à plus gros budget : beaucoup d’high tech l’année dernière (aie !) cette année c’est plus écologique mais chut c’est une surprise !

Joyeux Noël et à l’année prochaine !