Calendrier de l’après n*13 : Manger des produits de saison !

C’est presque devenu un lieu commun. Pourtant il n’y a qu’à voir les étals au marché ou au supermarché pour comprendre que nombreux sont ceux qui consomment tomates, framboises, courgettes en plein hiver !

Pourtant l’empreinte écologique de consommer des produits hors saison est forte. Très forte consommation d’énergie dans les serres pour chauffer et éclairer ces fruits et légumes d’été. Et ensuite, le coût du transport puisqu’ils sont généralement produits loin de chez nous.

 Comment agir ?

 Comme J., affichez sur votre réfrigérateur cette image des fruits et légumes de saison
https://selz.com/fr/item/55ee134bb79872144ca8d00a

En manque d’inspiration à l’apéritif en hiver ? Des carottes en bâtonnet, des feuilles d’endives, de l’houmous… remplacent astucieusement tomates cerises et concombre

Et vous pouvez aussi retrouver nos menus chaque semaine sur le blog


https://calyoblog.com/menus-de-la-semaine/

Bon appétit !

 

Calendrier de l’après n*14 : mise en veille !
Réduire sa facture d’électricité, voici un bon défi pour 2018  et gratifiant à la fois pour la planète et pour notre porte-monnaie !
On a souvent l’impression de déjà faire beaucoup d’efforts, mais en changeant quelques habitudes du quotidien on peut sûrement encore progresser sans que cela ne soit trop contraignant.

Quelques exemples :
 Mettre en veille ses appareils électriques lorsqu’on ne les utilise pas
 Les éteindre et les débrancher en cas de non utilisation prolongée (la nuit, lorsque l’on part en week-end…)
 Vous avez un ballon d’eau chaude qui se remplit automatiquement la nuit ? Débranchez-le un jour sur deux (ça dépend de la taille de votre ballon et de votre foyer )

EDF propose un suivi instructif de notre consommation. On peut la comparer d’une année sur l’autre, ainsi qu’avec les foyers similaires au notre.

Bien sûr, notre défi ne s’arrête pas sur le pas de notre porte : continuons à être économe au bureau, chez les amis, en vacances…

Découvrez nos trucs et astuces pour maîtriser son énergie : Consommation durable : comment mieux maîtriser ma consommation d’énergie ?

Calendrier de l’après n*15 : pause café/thé
Que l’on soit plutôt thé ou café (ou les deux, en fonction du moment de la journée 😉), il y a différentes façons de le préparer…

Nespresso ou Spécial T ont révolutionné le marché, mais a-t-on vraiment besoin d’une machine pour ça ?
C’est bien connu, l’impact écologique des capsules est catastrophique (matériaux utilisés et difficulté à les recycler).

Alors en 2018, j’agis :
 Pour mon café, le top c’est d’utiliser une cafetière à l’italienne ou à piston : pas besoin de filtre ! Le marc de café va au compost (on peut en garder un peu pour neutraliser les odeurs dans le réfrigérateur)  J’achète le café en vrac (je le mouds en magasin, ça sent si bon !)
 Pour mon thé, je l’achète également en vrac, je fais bouillir de l’eau dans ma bouilloire (il y a débat avec la casserole…lorsque ma bouilloire aura rendu l’âme, ça vaudra le coup de me reposer la question) et la verse délicatement dans ma théière. Les feuilles vont ensuite au compost.

Bref, café et thé, riment avec simplicité !

 

Calendrier de l’après n*17

 Le miel, la cire d’abeille, le propolis, la gelée royale… Tous sont à la mode. Trop à la mode.

C’est vrai, tous les produits issus de l’ingénieux travail des abeilles possèdent de nombreuses vertus. Au point que leur consommation a littéralement explosé !

Et dans le même temps, la production réelle des abeilles a diminué : mortalité des abeilles, trop de pesticides, pas assez de fleurs ni de champs…

Alors comment est-il possible de trouver toujours plus de miel ? Grâce au faux miel !! Miel dilué à l’eau, ajout de sucre, miel importé puis reconditionné…

 Le terme miel n’est pas protégé donc la créativité est sans limite !

 Comment agir ?

 Limiter notre consommation de miel (et autres produits d’apiculture) au strict minimum. Bye bye la crème, le shampooing, les gâteaux industriels, les desserts lactés au miel !

 Bien regarder les étiquettes.
Seule la mention « récolté et mis en pot par l’apiculteur » suivi du nom et des coordonnées de cet(te) apiculteur (trice) est la garantie d’un miel artisanal.

Toutes nos astuces pour bien choisir son miel
https://calyoblog.com/2017/09/01/bien-choisir-son-miel/

 

Calendrier de l’après n*18 : gommage au naturel

Bonne nouvelle : dans le cadre de la loi Biodiversité, les cosmétiques contenant des microbilles de plastique sont interdits à la vente depuis le 1er janvier 2018 

Alors en 2018, j’adopte une nouvelle méthode pour gommer mon corps et avoir la peau douce !
 Je vérifie qu’il ne me reste pas des gommages contenant du polyéthylène ou du polypropylène ; si j’en trouve, je m’en débarrasse (on n’aime pas jeter, mais encore moins polluer les océans…)
 J’opte pour : un gant de hammam ou gant de crin ; un savon exfoliant naturel (par exemple aux graines d’orties) ; ou je le fais moi-même à base de sucre et d’huile d’olive (en proportion égale).

Une nouvelle année, toute en douceur, pour notre plus grand plaisir à tous (y compris celui des poissons) 
Et ce début d’année est l’occasion de faire un tour plus complet de nos salles de bain : découvrez ici nos astuces On a trouvé dans nos salles de bain… On a trouvé dans nos salles de bain… épisode 2 !

 

Calendrier de l’après n*20 : rendre à la Terre ce qu’elle nous a donné grâce au compostage !

Une évidence pour ceux qui ont un jardin !
Une légende pour les citadins ?!

Pourtant, quel dommage d’envoyer à l’incinérateur des déchets 100% biodégradables garantis ! Alors que le compostage permet de les valoriser en terreau et engrais.

 Comment passer à l’action ?
Les villes ou les communautés de communes développent de plus en plus les initiatives de compostage collectif ou individuel. En fournissant gratuitement le matériel nécessaire.
Renseignez-vous ! Il existe 3 formules les + répandues.

Le compostage collectif dans un point de collecte groupe : vous déposez les épluchures, cartons (sans encre)… dans un espace public souvent un parc

Autre type de compostage collectif : dans la copropriété. Evidemment, à mettre en place avec l’accord du conseil syndical et du syndic de gestion. Et beaucoup de discipline 😉

Enfin, si aucune solution collective n’est possible, il reste l’option individuelle, le lombricomposteur.

C’est d’ailleurs mon défi personnel. Notre communauté de communes distribue gratuitement le lombricomposteur. J’attends le printemps avec des températures plus douces pour installer les petits vers sur le balcon. J’ai hâte de vous raconter !

 

Calendrier de l’après n*21 : à pied ou à vélo
En 2015, les transports représentent 33% de la consommation d’énergie finale en France et sont le premier émetteur de CO2 selon l’ADEME.

Comme beaucoup de choses, nos modes de transport relèvent beaucoup de l’habitude. Bien sûr, les contraintes professionnelles et familiales pèsent sur nos choix, mais si on profitait de ce début d’année pour réfléchir aux alternatives 

 Pour les courts trajets, la marche reste le moyen le moins polluant, le plus sain et le plus fiable en termes de durée (pas de risque d »embouteillages, de pannes…).
 Le vélo ou la trottinette ont l’avantage de nous permettre d’aller plus loin, plus vite. Le vélo est particulièrement adapté pour des trajets de quelques kilomètres (j’ai fait 1 600km en 2017 ).
 Pour des plus longues distances, sur des routes dangereuses pour les cyclistes ou en cas de tempête, les transports en commun sont le moyen de transport le moins polluant. Le plus : on peut voyager l’esprit léger, bouquiner, surfer sur le blog CALYO… 
 Enfin, si malgré votre volonté, votre étude comparative ne vous a pas offert d’autre choix que la voiture, alors pourquoi ne pas faire du covoiturage ? Une pratique de plus en plus développée, qui présentent deux avantages : économies et sociabilisation 

 

Calendrier de l’après n*22 : cotons démaquillants à usage multiple
365 cotons jetés par an : c’est la norme pour une femme qui se maquille tous les jours. Un coton qui a une durée de vie de quelques secondes, qui finira incinéré ou enfoui, alors qu’il a nécessité tant d’énergie et d’eau pour arriver jusqu’à notre salle de bain…

En 2018, j’opte pour un gant ou des carrés lavables ! Il en existe en coton ou en bambou. Vous en trouverez facilement dans les boutiques zéro déchet, les magasins bio ou sur des sites Internet spécialisés.
 Un must-have pour sa salle de bain zéro déchet ! Et en plus, c’est économique !

Personnellement, après un benchmark pour mes cadeaux de Noël, j’ai eu un coup de coeur pour le site Fibao : gants et carrés démaquillants, mais aussi lingettes pour bébés ! Leurs produits sont en bambou et fabriqués en France  Nouveauté 2018 : on peut choisir de ne pas avoir d’emballage plastique 
 Par exemple un lot de 7 carrés démaquillants, lavables 300 fois en machine, remplacent 4 200 cotons jetables !
Et cela, sans changer nos habitudes, une bonne résolution presque gagnée d’avance 😉

https://www.fibao.fr

 

Calendrier de l’après n*23

Aujourd’hui, c’est la Fête des Arbres. C’est une fête traditionnelle juive afin de célébrer la fin de la saison pluvieuse et le retour du printemps, époque de la montée de la sève dans l’arbre.

Une belle occasion de se rappeler l’importance de la Nature et de saisir toutes les opportunités pour végétaliser nos lieux de vie. 

Les initiatives se multiplient : balcons fleuris, installation de jardinières ou de potagers sur les trottoirs, jardins partagés, végétaliser son toit terrasse ou sa façade…

S’approprier son cadre de vie, embellir les rues, créer des habitats pour les insectes (notamment les abeilles !), préserver la biodiversité, que de bénéfices à avoir plus de nature autour de nous !

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Mairie, communauté de communes et / ou conseil de quartier.

 

Calendrier de l’après n*24 : prendre soin de vous 

C’est notre dernier défi ! Alimentation, zéro déchet, transports, énergie… nous avons essayé de balayer toutes les dimensions de notre vie quotidienne.

Afin de conclure en beauté, nous vous proposons aujourd’hui de prendre soin de vous ! Quelques pistes à explorer.

 DÉCONNECTER ! C’est déjà une sacrée piste d’économies, notre vie virtuelle est tellement énergivore ! Prenons le temps de lire des livres, flâner dehors, discuter, connaître nos voisins…

 Ne pas culpabiliser : le calendrier de l’après vous a proposé 24 défis. Jour après jour vous vous être peut être dit : évident ! Facile ! Ou Intéressant ! Ou encore, même pas en rêve 
Peu importe, l’objectif est de prendre conscience et tester des solutions correspondant à son mode de vie et ses contraintes du moment. Nous espérons vous avoir inspiré.e.s. Telle une graine, un défi aujourd’hui inaccessible s’épanouira peut être plus tard …

 Positiver ! Et si on arrêtait de râler pour se concentrer sur les choses positives ? Prenons par exemple le thème de C.A.L.Y.O. C’est vrai le changement de modèle pour préserver la planète est un long chemin, mais les avancées sont réelles. Quand j’ai démarré en 2008, beaucoup de sujets étaient uniquement relayés par quelques ONG et peu médiatisés. 10 ans plus tard, les initiatives se multiplient. Au delà des ONG, les associations, les particuliers s’organisent. Des blogs, des pages Facebook, des Youtubeurs, des humoristes… C’est indéniable, le changement est arrivé ! Et chaque petit pas de chacun est une brique à cet édifice.

Alors, en ce dernier jour de janvier, nous vous souhaitons à nouveau une belle année : la joie, le bonheur, la paix, la santé, moins de déchets, plus de nature, plus de qualité, Les Yeux toujours grands Ouverts sur le monde et les autres

Un très grand merci pour votre soutien, vos questions, vos commentaires. Chaque contribution nous aide à emmener C.A.L.Y.O. toujours plus loin.