Nouvel épisode de la série des bilans.

Il y a un an, je vous racontais ma prise de conscience sur le fléau des compotes en gourde.

Fléau alimentaire car les enfants deviennent accrocs à ces compotes remplies de sucres ajoutés (un vrai danger pour leur santé) et ne veulent plus entendre parler de compotes maison avec des morceaux de fruits.

Fléau économique car elles coûtent vraiment chères : dans mon supermarché habituel plus de 8€ pour 12 gourdes bio.

Enfin fléau écologique : des emballages à gogo dont le cumul annuel fait peur 😱

Et comme Squiz nous l’a fait remarqué dans notre article test, cet emballage est extrèmement complexe à recycler (bi-matière aluminium + plastique) et les filières de recyclage sont inexistantes en France. Si vous trouvez un point de collecte, les emballages partent au mieux en Angleterre… Bilan carbone catastrophique.

f6310-id25c325a9cologie
Source : Idécologie

Il y a un an donc je me lançais dans l’aventure des gourdes réutilisables.

img_6757
5 gourdes « Squiz » = 1 an d’utilisation

Quels changements depuis ?

Changement n°1

Les enfants utilisent toujours leurs gourdes réutilisables mais BEAUCOUP moins, ce n’est plus systématique. Nous sommes sortis de l’équation compote = gourde.

Comment ? Par fainéantise des parents 😊

Et oui, il faut bien l’avouer, remplir la gourde prend un peu de temps et nécessite un peu de technique. Et forcément il y a eu des loupés les premières fois.

Résultat : au lieu de céder à la facilité d’une compote engloutie à peine sortie du placard, nous avons incité les enfants à manger directement dans le pot. Et ça marche plutôt bien !

Changement n° 2

La qualité des comptes. J’ai pu repartir au rayon bébé pour acheter des purées de fruits bio. Trois avantages. La variété des fruits est plus grande, pas de sucres ajoutés et un poids plus adapté à une ration de dessert : 130g pour 1 pot contre 80g dans une gourde. L’idéal serait de faire des compotes maison. Mais nos enfants restent (trop) difficiles sur la texture. Au moindre morceau de fruits, rejet total. Vivement l’été pour que nous puissions réessayer du maison avec toute sorte de fruits.

Durée de vie des gourdes

En mars 2017, j’en avais acheté 3. C’est celle de notre plus jeune enfant qui s’est usée en premier. Car il mordillait le bouchon, et car avec un rejet total des légumes,  les compotes sont notre solution pour préserver l’équilibre des repas. Je n’ai pas compté le nombre précis d’utilisation mais j’ai l’impression d’avoir atteint au moins les 50 utilisations, voire plus.

En janvier dernier, j’ai acheté 2 nouvelles gourdes pour remplacer cette gourde bien usée.

Total des dépenses sur un an pour 5 gourdes réutilisables  : 26,37€

Au vu de notre contrainte personnelle sur les purées de fruits bio, je ne suis pas certaine d’avoir réalisé 200€ d’économies par enfant, plutôt la moitié. Mais avec des enfants acceptant la compote maison, je suis certaine que l’économie est significative !

C.