Un thème jamais encore abordé sur C.A.L.Y.O. Et pourtant, 15% dès médicaments prescrits ne sont pas consommés 😱 Sans parler du libre-service…

Marre d’avoir votre armoire pleine de médicaments à peine utilisés ?

Passons à l’action

👉 Refuser ! Aller chez le médecin ne signifie pas forcément revenir avec une ordonnance… Un médecin qui ne prescrit rien contre une attaque virale bénigne n’est pas nécessairement un mauvais médecin. Et réciproquement un patient qui ne demande pas de médicaments n’est pas toujours un(e) plaintif(ve)…

👉 Refuser bis ! Une fois l’ordonnance en poche, rien n’oblige à tout prendre systématiquement à la pharmacie pour les médicaments qui sont de confort soit déjà en stock à la maison (et encore utilisables). Idem pour les médicaments indiqués uniquement en cas d’évolution des symptômes

👉 Limiter la quantité de médicaments en libre-service stockés à la maison. Les pharmacies sont rarement loin. Ne prévoit que le strict nécessaire pour les urgences de la nuit et du week-end.

👉 Respecter le traitement ! Surtout sur les infections ou les maladies chroniques

👉 Rapporter tous les médicaments à la pharmacie. Ne surtout pas les jeter à la poubelle : le principe actif peut alors se répandre dans la terre ou pire dans l’eau !

Et bien sûr, vivement l’adoption des comprimés vendus à l’unité pour éviter d’entamer une boite pour seulement 3 ou 5 comprimés… Un vrai lobbying à mener !

Sources

https://mobile.allodocteurs.fr/se-soigner/medicaments/medicaments-perimes-encore-trop-de-gaspillage_14923.html

http://www.ersinnovation.com/affaires-publiques/gaspillage-des-medicaments-en-france-un-cout-enorme-a-la-securite-sociale/