« Ce n’est pas parce que ça ne se voit pas que ça ne pollue pas ».

La pollution digitale, l’impact de notre vie virtuelle sur la planète est bien réel. Envoyer des mails, publier des photos, stocker sur des clouds… Autant de gestes quotidiens qui ont un impact fort. « Il est prévu qu’à partir de 2019, le net pollue plus que l’aviation civile » 😱

Maintenant que ma boite mail commence à retrouver un poids de forme, j’ai décidé de m’attaquer à mes publications sur les réseaux sociaux. Alors depuis quelques semaines, je profite des fonctionnalités de Facebook pour faire le ménage !

Tout simplement en activant la fonction « souvenirs ». En 1 clic, je retrouve tous les posts sur plusieurs années et hop, je les supprime. Textes, photos, vidéos… au revoir ! C’est simple et rapide, bien moins fastidieux que dérouler tout le fil d’actualité de mon profil.

Et sur les groupes Facebook dont je fais partie et où j’interviens, je fais une recherche via la loupe avec mon pseudo. Tous mes vieux posts paraissent et je peux les supprimer.

Evidemment c’est une solution efficace pour celles et ceux qui vont sur Facebook tous les jours 😉

C.

ps : pour la page du blog, la gestion est beaucoup plus simple avec un affichage des posts sous forme de listes > ménage prévu cet été 😉

A lire également : 
J’ai testé… J’ai nettoyé ma boite mailDéfi Calendrier de l’après – 1/2

Sources :
Stopper la pollution numérique : le prochain enjeu des entreprises ?