Le flux de voitures durant les vacances a un impact important pour la planète : 16% du CO2 rejeté par les voitures se fait… en vacances !

velo

✈️ L’avion ? Indispensable pour les destinations lointaines mais impact carbone maximum !

🚊 Le train ? C’est la solution la plus écologique quand la destination le permet.

🚲 Le vélo ? C’est le mode le plus doux par excellence. Mais tout dépend de la météo, de la configuration de sa famille (enfants en bas âge…), de sa forme physique et la durée de ses congés.

Malgré tout, c’est souvent difficile de se priver complètement de la voiture, au moins pour accéder à son lieu de vacances. Voici quelques pistes de réflexion pour limiter son impact :

👉 Quitte à prendre la voiture, autant la maximiser, on mise sur le covoiturage si tous les sièges ne sont pas occupés sans surcharger sinon gare à la surconsommation d’essence

👉🏻 Si vous louez sur place, privilégier un modèle électrique ou hybride. Vous réduirez votre empreinte carbone de 40 à 50% !

👉 Privilégier l’éco-conduite : plus de souplesse au volant, bien entretenir son véhicule avant le départ et limiter la climatisation ! C’est 15% d’économies en essence (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Écoconduite)

👉 Une fois arrivé.e.s à destination, limiter les trajets en voiture. Et on évite les courses tous les jours… déjà pas de supermarché grâce au défi n*3 ! 😉

Marche, vélo, bus, covoiturage… De plus en plus de lieux touristiques développent les alternatives. Renseignez-vous avant de partir.

En vacances, on prend le temps de voir le paysage autrement !