La tradition dans notre famille, c’est le calendrier de l’Avent minimaliste et fait maison avec nos petites mains avec amour. De la récup’, de l’imagination, des expériences et des souvenirs !

D’où vient cette tradition déjà ?

D’Allemagne, au début du XIXème siècle ! La tradition était de donner aux enfants 24 ou 25 images pieuses chaque matin pour les faire patienter avant Noël. Puis au début du XXème siècle, un éditeur allemand propose un calendrier de dessin à colorier. Ce n’est qu’en 1958 que les chocolats font leur apparition.

Pourquoi ne pas acheter un calendrier au supermarché ?

Déjà une sucrerie par jour pendant 24 jours, aïe aïe les caries ! Même si nos enfants sont plutôt raisonnables, ils ont accès aux sucreries. À l’école (!), les goûters chez les copains, le petit extra des commerçants… Hors, le sucre est mauvais pour la santé et surtout extrêmement addictif . La modération est donc de mise dans notre famille.

Un calendrier au chocolat alors ? Les conditions de travail dans les champs de cacao sont catastrophiques (travail des enfants, esclavagisme) et l’impact écologique important (utilisation de pesticides et d’engrais, impact carbone…). Mieux vaut passer son chemin sauf les chocolats équitables avec des labels reconnus.

Les jouets, c’est plus durable ? Malheureusement, il s’agit bien souvent de babioles en plastique Made In Asie du Sud-Est. Les conditions de la filière n’ont donc rien à envier à la filière du cacao ! Et si les enfants jouent avec quelques jours, ils sont bien vite oubliés, traînent partout. Quand ils ne sont pas cassés en deux minutes !

Aucun calendrier éthique ni écologique dans les supermarchés. Et je n’ai pas évoqué les volumes de plastique et déchets produits par les supports jetables de ces calendriers. Pour toutes ces raisons, nous préférons les expériences et les souvenirs en famille aux calendriers de supermarché.

Se faire plaisir et faire du bien à la planète

Le mois de décembre est toujours festif avec les marchés de Noël, les kermesses, les goûters ou les apéritifs… Des petits plaisirs qu’il nous paraît important de valoriser auprès des enfants. La démonstration par l’exemple que le bonheur et l’esprit de Noël ne sont pas dans les achats mais dans le plaisir de partager, faire ensemble, profiter de ce que nous avons la chance d’avoir. Un peu de spiritualité pour se rappeler les racines du calendrier de l’Avent 🙂

Calendrier mode d’emploi

1. Le contenant

Calendrier

Oui, le contenant c’est important pour les enfants. Ils aiment le rituel de découvrir leur surprise du matin. Important pour toute la famille : le ou les calendriers de l’Avent participent à la décoration de la maison pendant les Fêtes. Tellement plus agréable qu’une publicité permanente avec le grand morceau de carton Kinder, M&M’s ou Playmobil.

J’ai investi il y a quelques années dans un sapin à tiroir en bois. Il reprend du service chaque année. Suivant la dimension des surprises, j’ai dû l’adapter comme la photo le montre 🙂

Chaque enfant a son calendrier. Alors pour le second, plutôt que d’acheter du jetable, je mise sur la récupération. Il y a deux ans, j’ai fabriqué des étuis à partir de rouleaux de papier toilette. Je les ai peints avec des fins de tube de peinture. Couleur unique assurée ! Et la décoration vient aussi des fins de planche de gommettes. Et suivant les surprises, j’utilise des papiers de soie récupérés dans les emballages tout au long de l’année. 100% upcycling !

Vous trouverez sur Pinterest une foule d’inspiration pour des calendriers de l’Avent fait maison. A vous de jouer !

2. Les surprises

Maintenant que nous sommes rodés, la liste des 24 jours se fait très facilement. Il y a quand même une ou deux friandises glissées, une bonne aide pour les journées bien remplies 🙂 C’est notre astuce après quelques années de fait maison : bien anticiper les jours où ça va la course et donc impossible de faire une activité. Une autre astuce facile : adapter les rituels du quotidien en « spécial Noël ». Nous ajoutons des extras avant le coucher quand il n’y a pas école le lendemain et des sorties pendant les vacances scolaires. Et hop ! Les 24 jours sont écrits :

  1. Décorer le sapin
  2. Une friandise
  3. Un jeu de société avant de se coucher
  4. Poster un dessin dans la Boîte du Père Noël
  5. Bon pour inviter un(e) ami(e) à dormir
  6. Regarder un dessin animé le soir
  7. Faire un décor de maison sur la fenêtre (au blanc de Meudon : fabriquer la pâte, peindre les vitres, le succès assuré !)
  8. Marché de Noël de la ville
  9. Lire une histoire de Noël avant de se coucher
  10. Écouter un CD de Noël
  11. Faire des gâteaux de Noël
  12. Arbre de Noël du comité d’entreprise
  13. Une friandise
  14. Photo de famille déguisée
  15. Faire un dessin et l’offrir à quelqu’un
  16. Diner aux chandelles (les enfants ont adoré : c’est magique !)
  17. Faire des jeux de société avant se coucher
  18. Prendre 1 bain de Noël (avec une pastille effervescente par exemple)
  19. Friandise
  20. Repas apéritif avec pulls de Noël
  21. Sortie au théâtre
  22. Sortie au cinéma
  23. Préparer un spectacle de Noël
  24. Lire la Nativité

D’autres idées : regarder les albums souvenirs de famille, cuisiner le plat préféré de chacun, faire une bonne action, faire un don de jouets / vêtements inutiles à une association… C’est un programme à adapter en fonction de l’âge des enfants, de son budget, de son organisation familiale. L’important est de miser sur l’immatériel.

N’ayez pas peur de bousculer les habitudes de vos enfants, osez ! Les enfants apprécient ces attentions personnalisées. Ma fille a déjà vu les calendriers du supermarché. Pourtant, chaque année, elle attend ses petites boîtes avec impatience.

Le meilleur calendrier sera de toute façon celui que vous aurez réalisé ♥♥

C.

Mes inspirations :
Héloïse Weiner 
S'éveiller et s'épanouir de manière raison