A l’heure où les pétitions fleurissent sur les réseaux sociaux, j’ai lu un article intéressant pour prendre du recul et réfléchir à nos engagements.

Signer en un clic est-ce agir ? Un engagement anonyme a-t-il de la valeur ? Et en même temps, dans certains pays, signer une pétition est passible de prison.

L’article propose 3 questions clés à se poser

    Est-ce que je me projette dans le texte de la pétition ? Si il a été rédigé par quelqu’un d’autre, jusqu’où suis-je prêt à l’assumer ?
    Qui est l’émetteur ? Est-il fiable ?
    Quel usage sera fait du texte et des données (personnelles) fournies ?

Depuis cet article, j’essaie de me poser systématiquement ces 3 questions. Et j’ai effectivement renoncer à en signer car je n’étais pas toujours à l’aise avec la totalité de l’argumentaire ou avec d’autres formes d’actions de l’émetteur.

L’intégralité de l’article est disponible ici 👉🏻 https://www.la-croix.com/France/Signer-petition-est-sengager-2019-10-04-1201051990