Première Edition : novembre 2017
Dernière révision : juillet 2021

C’est désormais un marronnier, presque normal quand ce n’est pas l’indifférence totale.

La totalité des ressources de la Terre a été consommée le 29 juillet 2021 1er août 2018 2 août 2017 ! Ce jour du dépassement est en accélération constante : 29 septembre en 1999, 19 août en 2014, 13 août en 2015, 8 août en 2016…

C’est quoi le jour du dépassement ?

L’objectif est de prendre conscience de la limitation des ressources. Aujourd’hui, nos économies fonctionnent comme si les ressources naturelles étaient illimitées. Résultat : en une année, nos modes de vie nous font consommer plus que la planète ne pourra regénérer les ressources durant cette même année. Autrement dit, nous vivions à crédit sur les ressources naturelles. Et pire, ce crédit s’accélère, nous nous endettons un peu plus chaque année. Seule l’année 2020 a été une exception avec un recul d’un mois suite à la pandémie du covid-19. Un recul vite effacé malheureusement.

Cet indicateur est étroitement lié à l’empreinte carbone. Plus la consommation des populations sera forte, plus la part des énergies fossiles croit. Et justement, ce jour symbolique du 29 juillet masque différentes réalités : il s’agit d’une moyenne mondiale. Un rapide tour du monde :

  • Luxembourg début février
  • USA, début mars
  • Norvège avril
  • France, début mai (= 3 planètes consommées en 1 an)
  • Chine, juin
  • Brésil en juillet
  • Mexique, août
  • Gabon, septembre
  • Vietnam, octobre

Quel est mon jour du dépassement ?

Il existe plusieurs calculateurs en français ou en anglais qui permettent de calculer son propre jour de dépassement. Un exercice intéressant pour comprendre les impacts de son mode de vie et savoir si les petits gestes comptent.

Le 1er résultat du test en 2017 a été un choc : malgré les efforts dont je vous parle sur C.A.L.Y.O., mon empreinte écologique était le 1er juin ! Alors, J’ai simulé plusieurs autres réponses pour voir les économies possibles et leur impact en jours. Et j’ai « amélioré » mon score autour du 30 août. Il est difficile de faire beaucoup plus. En effet, une part de notre impact est aussi liée à des services ou des structures collectives sur lesquelles je n’ai pas d’impact direct. Cela montre l’importance des actions collectives comme interpeller les élus locaux, à commencer par la Mairie.

Depuis, de nombreux calculateurs ont été développés. Ils mêlent de plus en plus empreinte carbone et jour de dépassement. Tour d’horizon de mes 2 simulateurs favoris avec mon score pour voir la cohérence des résultats.

Comment passer à l’action ?

  • Transports : moins d’avion et moins de voiture
  • Alimentation : moins de viande et de produits laitiers, plus de fruits et légumes de saison locaux (produits à moins de 200km)
  • Foyer : meilleure isolation, ralentissement des achats, privilégier le seconde main, être vigilant sur la consommation des fluides (eau, électricité, etc)

Et puis, bien sûr, continuez à se former avec par exemple un atelier de la Fresque du Climat.

Dites-moi en commentaire vos résultats

C.