Dans sa conférence de presse d’hier, le président Nicolas Sarkozy a exprimé son souhait de voir disparaître la publicité des chaînes du service public. Après tout, pourquoi subir (presque) autant de spots publicitaires sur ces chaînes quand le téléspectateur paie la redevance ? Voilà qui parait donc une bonne mesure.

Sauf évidemment pour les acteurs du service public qui voient déjà une amputation conséquente de leurs budgets. Solution évoquée hier : une taxe supplémentaire sur les recettes publicitaires du privé et petite révolution, taxer également le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphones mobiles et d’accès à Internet !

Alors vraie ou fausse bonne mesure ? Je n’ai pas encore d’avis bien tranché. Réponse facile, vous me direz !

Face à la surexposition des consommateurs à la publicité, les pouvoirs publics réagissent. Paris a adopté en décembre dernier un nouveau réglement sur l’affichage : exit les 4×3, les affichettes sur les vitrines des commerçants, la pub autour des écoles…

Pourtant, la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques, j’ai du mal à y croire. Elle risque de faire encore augmenter les prix des spots TV sur TF1 ou M6, prix qui avaient déjà bien flambés l’année dernière avec l’arrivée des grands distributeurs. Cela ne me parait pas aller dans le sens d’une logique de marché.

Quant aux nouvelles taxes, c’est finalement le consommateur qui va encore les payer, de façon plus ou moins indirecte… Un nouvel habillage de la redevance alors ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?